Gouvernance

Bien que la Commission des services d’aide juridique du Nouveau-Brunswick soit financée par l’État, à qui elle doit rendre des comptes, elle demeure indépendante, au point de vue du fonctionnement. Bien que financer principalement par des fonds publics, des fonds supplémentaires sont reçus de la Fondation pour l’avancement du droit au Nouveau-Brunswick ainsi que des honoraires / recouvrements auprès des clients.

La Commission agit dans le cadre de la Loi sur l’aide juridique et de son Règlement

Le curateur public reçoit son autorité en vertu de la Loi sur le curateur public